Le phishing  

         retour  

  •  Il fait parti des nouvelles menaces que l'on peut rencontrer sur le net

        Le phishing ( mot anglais « fishing », en français pêche, et « phreaking », désignant le piratage de lignes          téléphoniques), traduit  en « hameçonner », est une technique  utilisée par les pirates informatiques pour          récupérer des informations auprès d'internautes.

  • La technique du phishing  exploite non pas une faille informatique mais la « faille humaine » en dupant les internautes par le biais d'un courrier électronique
  • Le mail envoyé par ces pirates vous informe que vous devez vous soumettre à la vérification ou la mise à jour de vos données personnelles. Souvent pour des raisons de sécurité ou encore votre réinscription à un service ! Tous les destinataires ne sont pas, bien entendu, clients de l’établissement visé. Mais ceux qui le sont peuvent s’y laisser prendre.
  • Le mail vous invite  à cliquer sur un lien hypertexte supposé vous diriger sur (banque, site de commerce  etc). Mais, en réalité, vous arrivez sur un leurre ! Le site imite en tout point celui que vous connaissez : même design, même logo, mêmes couleurs. Les pirates vous demandent alors de leur communiquer votre numéro de carte bancaire, un code confidentiel ou toute autre donnée sensible .
  • Grâce à ces données les pirates sont capables de réaliser des virements ou des achats.

 

  • Comment se protéger du phishing ?  

    Ne cliquez jamais directement sur le lien contenu dans un mail, mais ouvrez votre navigateur et saisissez vous-même     l'URL d'accès au service.

   Assurez-vous, lorsque vous saisissez des informations sensibles, que le navigateur est en mode sécurisé, c'est-à-dire    que l'adresse dans la barre du navigateur commence par https et qu'un petit cadenas est affiché dans la barre d'état    en bas de votre navigateur

   Que le domaine du site dans l'adresse correspond bien à celui annoncé  (Attention à l'orthographe du domaine)

  Ne transmettez jamais en ligne d’informations confidentielles : numéro de carte bancaire, code confidentiel  ou    encore un mot de passe.

 

      Remarque

   Une banque ne contactera jamais ses clients pour leur demander de donner un identifiant ou toute autre information    personnelle, même sous le prétexte d'une mise à jour des données.

 

 

 

 
 Copyright © {2006} {Wolferico}. Tous droits réservés.